Rechercher
  • coeurpivoine21

Le stress et ses effets sur le cœur

Les traumatismes subi pendant l'enfance, ou à l'âge adulte, ont un effet sur notre santé : c'est pourquoi les droits des femmes et des enfants sont un enjeu de santé publique.

Qu'est-ce qu'un traumatisme ?

C'est le fait d'avoir été directement exposé, ou témoin direct, à :

- la mort, ou à une menace de mort, ou à une blessure grave,

- des violences sexuelles.

C'est à dire que les enfants qui sont victimes de violences éducatives sont victimes de traumatismes, que les enfants témoins des violences de papa à l'encontre de maman sont également victimes de traumatismes, que les enfants qui subissent de l'inceste sont des victimes de traumatismes ...

Et donc une étude américaine a prouvé que le stress post traumatiques est dangereux pour le cœur.

"«Toute personne souffrant de stress post-traumatique devrait essayer de réduire ses facteurs de risques cardiovasculaires “classiques”»

Alfredo Morabia, principal auteur de l’étude et professeur d’épidémiologie à l’université de Columbia"

L'article ci-dessous :

https://sante.lefigaro.fr/article/le-stress-post-traumatique-dangereux-pour-le-coeur/



De nombreuses études montrent que des personnes n'ayant aucune maladie coronarienne (c'est à dire qui touche les artères coronaires = qui alimentent le cœur) mais qui sont soumises à un stress émotionnel intense peuvent souffrir de syndromes regroupés sous le terme de "cardiomyopathies induites par le stress".

Voici un article à ce sujet :

https://observatoireprevention.org/2017/08/21/stress-effets-coeur/


Ces cardiomyopathies touchent particulièrement les femmes : 80 à 90 % de la patientèle, et particulièrement les femmes ménopausées. Cependant, dans la majorité des cas, le stress émotionnel ou physique est survenu avant l'apparition des symptômes.


Il y a donc un lien entre les violences et leurs conséquences sur la santé.


Qui subit le plus de violences ? Les enfants et les femmes.

- 84% des personnes assassinées au sein du couple sont des femmes,

- 213 000 femmes par an, âgées de 18 à 75 ans sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles par leur conjoint ou ex-conjoint, qu'il s'agisse du mari, concubin, pacsé, petit-ami ancien ou actuel, cohabitant ou non,

- 94 000 femmes adultes, par an, âgées de 18 à 75 ans sont victimes de viol et/ou tentatives de viol, et dans 91 % des cas ces viols et agressions sexuelles sont commises par un homme connu de la victime, dans 47 % il s'agit du conjoint ou de l'ex-conjoint (mari, concubin, pacsé, petit-ami ancien ou actuel, cohabitant ou non). Il s'agit également de viol lesbophobe "punitif",

- 120 000 filles mineures, par an, sont victimes de viol et/ou tentatives de viol, dans 94 % des cas il s'agit d'un proche de la victime, eu sein de sa famille : père, frère, cousin, oncle, beau-père ...

- 30 000 garçons mineurs, par an, sont victimes de viol et/ou tentative de viol, dans 94 % des cas il s'agit d'un proche de la victime, eu sein de sa famille : père, frère, cousin, oncle, beau-père ...

- 17 000 hommes majeurs, par an, sont victimes de viol et/ou tentative de viol, qui sont majoritairement des viol homophobes "punitifs".


Sources des chiffres : le portail du Gouvernement

https://arretonslesviolences.gouv.fr/je-suis-professionnel/chiffres-de-reference-violences-faites-aux-femmes


Je suis donc engagée dans un métier de prise en charge des victimes non seulement parce que mes valeurs humaines m'y poussent, mais aussi parce que je souhaite faire ma part et proposer un accompagnement sérieux des victimes de violences, mais enfin également pour sensibiliser l'entourage sur les conséquences des violences sur la santé physique et psychique.


La méthode "Cœur Pivoine, Corps Précieux" aide les personnes qui ont subi des violences à contrecarrer les conséquences du trouble de stress post traumatique (TSPT) sur la santé, sur les 3 dimensions : corps, cœur et âme. Parmi les conséquences du TSPT, il y a les accès de colère : incontrôlées et incontrôlables, qui provoquent un grand stress.

Hors, la Fédération Française de Cardiologie prévient "La survenue brutale d'accès de colère est le facteur déclenchant le plus nocif du stress aigu. Chez certaines personnes, ce genre d'épisode va multiplier par 15 le risque d’infarctus !".


Votre corps est précieux, personne n'a le droit d'y toucher.

Vous êtes important·e, vous méritez d'être entouré·e.

Vous n'êtes pas seul·e, je suis de votre côté.

Je connais votre souffrance, je l'ai subi moi aussi.

Méthode Cœur Pivoine, Corps Précieux.


Plus d'informations sur le site de la Fédération Française de Cardiologie :

https://fedecardio.org/publications/coeur-et-stress/

"Personne n’est épargné par le stress, qui est en train de devenir un véritable « mal du siècle ». Alors que son importance et sa prise en charge ont été longtemps négligées, son action négative sur les maladies cardio-vasculaires est aujourd’hui clairement démontrée. Il peut aller jusqu’à entraîner un infarctus du myocarde."

Image : Brochure FFC



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Trouver le sens de la vie : l'amour de soi

Parce que l'amour se transmet et rayonne en nous et autour de nous. Expérience de mort imminente, témoignage de Christine Clémino-Naéglé : https://youtu.be/DFhUP6oE30Y